CONSTRUCTION

 

Le fuselage

Le fuselage est réalisé en baguettes de spruce de trois sections différentes : 15x15, 15x10 et 15x5 mm. Les quatre faces sont coffrées en ctp de bouleau de 15/10. Du très classique et léger. Chaque flanc pèse, terminé, 4,7 kg.

MAG-flanc-008.jpg (863497 octets)        

La seule particularité est la réalisation du longeron inférieur en lamellé-collé : quatre fois 15x5 mm.

Les ailes

Les longerons d'ailes sont réalisés à partir de barres de carbone pultrudé de 20x10 mm. Les âmes sont en ctp de bouleau de 25/10 et les diaphragmes sont en spruce de 20x10 mm. Un planche de spruce de 10 mm d'épaisseur, allégée de quelques trous, remplit toute la région de l'emplanture, sur 75 cm.

Nous avons utilisé une colle polyuréthane à deux composants, choisie pour ses qualités mécaniques et sont aptitude à assembler des matériaux très dissemblables, tels que le bois et le carbone. 

       

Chaque longeron terminé pèse 6,2 kg

Les nervures sont réalisées en polystyrène de 30 mm. Chaque nervure est composée de trois parties: le bec, ou bord d'attaque, le corps central et le bord de fuite. Les ailes sont trapézoïdales, vrillées et pour arranger le tout les longerons se croisent dans le fuselage, alors que les ailes sont au même niveau. Si bien que celui de l'aile droite est décalé d'une épaisseur en avant de celui de l'aile gauche. Le résultat est qu'il faut tailler autant de nervures différentes que les ailes en comportent, soit 22, plus 20 becs intermédiaires. En tout, il nous faut tailler 88 pièces différentes par machine.

Cela peut paraître compliqué, mais en réalité c'est plutôt simple. Avec quelques gabarits de ctp, il est possible de "ramer" les éléments par groupes. Ce n'est que du polystyrène, ne l'oublions pas.

Nous disposons du fil chaud à commande numérique d'Aurore, ce qui va encore faciliter ce travail. Ici, par exemple, nous venons de couper les 21 becs* d'une aile en une seule opération.

       

* 21 becs, soit 11 nervures et 10 intercalaires. Rappelez-vous des problèmes de clôtures, de piquets et d'intervalles !

 Accueil