COMMANDES DE VOL

palonnier 009br.jpg (719548 octets) Le palonnier, version 3. Ce n'est toujours pas la bonne. Un quatrième va suivre. Faire et défaire ... palonnier 041b.jpg (105721 octets) L'axe du palonnier est maintenu en place par deux petits taquets. Une languette alu vissée viendra l'empêcher de se sauver.
palonnier 040b.jpg (119687 octets) Dans la version quatre, les pédales sont passées de 106 à 84 mm de largeur, mais surtout le défaut de rigidité constaté précédemment palonnier 039br.jpg (120578 octets)  est totalement éliminé. On y gagne un point naturel d'accrochage des ressorts qui viennent d'une vielle lampe de bureau. (ne jamais rien jeter !)
DSC00275-br.jpg (69067 octets) Commande d'aileron gauche, vue de l'extrados. Le tube de bielle est en zicral 12/10 DSC00280-b.jpg (65542 octets) La bielle traverse le longeronnet , renforcé localement, sans atteinte aux baguettes de celui-ci.
manche 011-b.jpg (108035 octets) Voici le manche. Il se déplace d'avant en arrière pour la profondeur, et en rotation pour les ailerons. Le montage des bielles en prise directe sur le minimanche, tel qu'on le voit ici,  a été abandonné. manche 005-b.jpg (121447 octets) Ces deux mouvements sont assurés par des douilles à billes, qui sont normalement conçues pour la translation, mais qui acceptent sans problème la faible rotation du tube coulissant, à la charge maximale supposée.
DSC00297-b.jpg (87577 octets) Les paliers du manches sont découpés dans une chute de ctp de 12 mm DSC00298-b.jpg (83942 octets) Les cartouches en alu portant les douilles sont fixées "souple/dur" dans les paliers. Les douilles autorisent un rotulage de 1°, mais, par précaution, ce montage permet un rotulage supérieur.
DSC00308-b.jpg (121179 octets) Toute la lumière sur le palier avant. Il est percé d'un trou très légèrement supérieur au diamètre de la cartouche, évasé sur les deux faces et comblé de mastic souple. DSC00303-b.jpg (85399 octets) Son homologue arrière et la bielle primaire de profondeur
DSC00307-b.jpg (86928 octets) L'ensemble du manche, vu de l'arrière. Le cadre C3, en ctp, a été arasé au raz de la baguette d'appui. Le tube traverse le cadre C2, ce qui constitue un palier de secours. D'autres sont prévus. DSC00309-b.jpg (81010 octets) Le même, vu de l'avant, avec, en arrière plan, l'ensemble de la timonerie de profondeur. Soit, l'avion rustique a des bielles de profondeur en titane. Mais nous en avons un stock à écouler, alors pourquoi s'en priver.
DSC00310-b.jpg (86174 octets) Cet assemblage étrange s'appelle un "G Generator". Il a occupé un grand nombre de positions (mais moins de trente deux) avant de trouver la bonne place. Il recevra, par la suite une masselotte à l'extrémité de sa branche inférieure.  DSC00306-b.jpg (83157 octets) Son rôle académique est de créer un durcissement de la commande de profondeur sous facteur de charge. Mais nous l'avons surtout installé pour compenser l'effet néfaste du poids de l'ensemble bielles/manche  en vol stabilisé non horizontal. 
DSC00305-b.jpg (83886 octets) Il offre un autre avantage non négligeable: il sert de relais de bielle, et permet ainsi d'en diminuer fortement la section.  DSC00304-b.jpg (84348 octets)  Nous espérons, en plus qu'il procure une sensation de neutre à la commande de profondeur pour ceux que le manche coulissant dérouteraient. Cela valait donc la peine de l'installer. 
DSC00385-b.jpg (72951 octets) Un peu de finition pour arrondir les angles. Toute la visseries est, bien sûr, provisoire. dsc0005-b.jpg (81689 octets) Bielle d'interconnexion des ailerons. Elle est reliée au manche par une biellette sur rotules à boule.
dsc0000-b.jpg (70425 octets) La pièce de connexion est réalisée dans un manchon de plomberie 15/21 (pourquoi pas ?) un peu trafiqué, et un réglet sacrifié dsc0008-b.jpg (65829 octets) qui sert de doigt anti-retour. La vis CHC, dont la tête a été arrondie permet un léger rotulage de la connexion qui élimine tout effort de torsion. 
cde ailerons-b.jpg (76698 octets) Une fine tôle d'alu rivetée améliore la rigidité et la sécurité du renvoi de commande. cmdv 01rb.jpg (113503 octets) La liaison entre la bielle de conjugaison des ailerons et le minimanche est assurée par une biellette et des rotules à boule.
cmdv 02rb.jpg (93180 octets) Ici la la rotule du coté gauche, placée verticalement au dessus de la bielle de conjugaison. cmdv 03rb.jpg (90869 octets) La rotule, coté droit, à l'extrémité de la branche inférieure du minimanche, ici en position plein piqué.
cmdv 05rb.jpg (104867 octets) La même chose, vue sous un angle différent. cmdv 06rb.jpg (112900 octets) L'assemblage en position d'assiette neutre et en gauchissement à droite.
cmdv 07rb.jpg (97247 octets) Assiette neutre et gauchissement à gauche. cmdv 04rb.jpg (92352 octets) L'axe du manche est équipé à l'arrière d'une chape qui reçoit la rotule de la bielle primaire de profondeur.
trim 003-b.jpg (76566 octets) Le volet de trim est constitué d'un planche très allégée de ctp okoumé de 3 mm et de deux épaisseurs de ctp de bouleau de 12/10. Ses dimensions sont de 40x6 cm. trim 002-b.jpg (57686 octets) Nous utilisons des chapes de 3 mm équipées de tendeurs à oeil. Les câbles sont en fil d'inox. La charnière est faite de 2 bande de marouflage cousues en X et collées recto verso.
trim 001-b.jpg (67091 octets) La commande de trim est maintenue par une vis creuse à empreinte hexa, qui permet un réglage de friction sans démontage. 

Accueil