Tout ensemble motopropulseur dont le poids n'excède pas 50 kg, capable de délivrer une petite trentaine de chevaux fera l'affaire. Soit, parmi les quatre temps:

Le Citroën 2 CV 6, kitté à 650 cc. Il donne 28 ch à 3800 t/m.
Le Visa standard 650 cc
Le Visa 750
Le demi VW, sous toutes ses formes, de 800 à 1100 cc.  
Le DAF 850 cc.
Le VW 1200 en version minimale (c'est peut-être un peu lourd pour une utilisation ULM)

Nous devions installer notre Visa, ancien Doutart de 750 cc, réavionné en prise directe et débarrassé de bien des accessoires devenus inutiles. Nous lui avions installé un allumage électronique spécial "lancer main"

.

 

 

 

 

 

 

Hélas, ce sport nous est maintenant interdit. C'est dommage car notre petit avion aurait eu un look certain avec son capot rond.

*************************************************

Après L'abandon du Suzuki, pour cause de poids excessif, nous avons décidé de revenir à notre Visa, ex Doutart. Mais cette fois, nous avons conservé le démarreur et l'alternateur. Nous avons donc dû retourner le moteur et installer l'hélice coté ventilateur, avec certaines précautions. Nous avons maintenant un moteur de moins de 50 kg, qui devrait délivrer 29 cv à 3600 t/m. Ce devrait être largement suffisant.

  DSC00802-b.jpg (117211 octets)    DSC00803-b.jpg (117868 octets)    DSC00804-b.jpg (102951 octets)    DSC00805-b.jpg (115130 octets)    DSC00806-b.jpg (117233 octets)

La fausse cloison pare-feu, fixée et ajustée par des tiges filetées, va nous permettre de fabriquer le bâti avec du tube 14/16.

Accueil